Fred Penelle & Legoman: Mécaniques discursives

22 januari - 3 februari 2013
Fred Penelle & Legoman: Mécaniques discursives
Installation audiovisuelle

Ce projet d'installation est issu de la rencontre entre le graveur Fred Penelle et le vidéaste Yannick Jacquet (Legoman). Mélange de gravure et de projection vidéo, l'oeuvre "Mécaniques discursives" représente une sorte de machinerie absurde et poétique se développant sur les murs à la manière d'un cadavre exquis, prenant comme point de départ le principe de la réaction en chaine.

Frédéric Penelle s'efforce depuis un certain nombre d'années à faire sortir la gravure de son cadre et de ses "beaux papiers". Par ses installations, il lui donne un nouveau souffle en la déviant des routes trop empruntées. Quant au travail de Yannick Jacquet, il est marqué par un désir de sortir des formats de projections traditionnels et d'insérer la vidéo dans l'espace. Leur envie commune de sortir des sentiers battus de leur discipline les a naturellement rassemblé autour de ce projet.

Lors de leur résidence à iMAL, les artistes travailleront avec le musicien Matthieu Safatly pour l'accompagnement sonore de leur installation.

Les artistes

Fred Penelle

"En une petite dizaine d'années, Frédéric Penelle (Bruxelles 1973), qui a reçu fin 2007 le prix Art contest, a donné à la gravure un sursaut d'énergie par une utilisation inédite dans une oeuvre foncièrement originale, malicieuse, aussi drôle que grave. Tenant de l'installation, chaque exposition met en place au mur une ribambelle de personnages et d'objets qui mélangent, joyeusement ou avec gravité, le temps, les époques, le dessin, la peinture, le noir, la couleur, les images anciennes et l'on en passe, pour raconter non pas une mais mille histoires enchevêtrées dans lesquelles chacun repérera les siennes au gré de se son imagination, de son vécu, de ses rêves ou de ses préoccupations. En un ensemble hétéroclite bien qu'étonnamment cohérent en son baroquisme linéaire comme une frise, tenant d'une mythologie personnelle rejoignant les imageries connues de tous, il dresse un surprenant mais en même temps familier portrait du monde. Et cet agencement ludique, amusant, inventif, menaçant parfois, tragique aussi, en son dispositif, donne constamment l'impression qu'il va se mettre en branle comme s'il s'agissait d'une vaste comédie interprétée par des acteurs qui nous ressemblent très étrangement. Serait-ce possible que nous y participions sans le savoir ? Très inspiré et convaincant." (C.L.)
(la libre belgique 16/01/08)

Yannick Jacquet (Legoman) 

Né à Genève en 1980, Yannick vit et travaille à Bruxelles. Graphiste de formation, il se consacre maintenant principalement à l'image animée. Son travail est marqué par un désir de sortir des formats de projections traditionnels et de mettre en espace la vidéo. Il se décline notamment sous forme de performances audiovisuelles, d'installations et de scénographie. Ses réalisations, souvent in-situ, sont fortement influencées par les questions liées à l'architecture. Il collabore régulièrement avec de nombreux artistes et plus particulièrement ceux du label AntiVJ dont il est un des membres fondateur.

Media Galerij